Logo allemagne21.tv
Inscription Newsletter allemagne21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

La photo d'Ismaël Omar Mostefaï, l'un des terroristes du Bataclan, exposée au Musée des martyrs à Berlin fait polémique. L’installation de deux artistes danois dans la capitale allemande qui réunit des personnalités mortes pour leurs idées et leurs convictions interroge la presse. Et pour cause : Ismaël Omar Mostefaï, l’un des assaillants des attentats de Paris le 13 novembre 2015 se retrouve exposé aux côtés de Socrate et Martin Luther King. Comment expliquer une telle installation ? Ricarda Ciontos, responsable de l'association Nordwind qui a installé l'exposition, indique à la radio-télévision publique RBB que les artistes veulent élargir le concept du martyr : « Le terme 'martyr' est utilisé différemment dans d'autres pays ou d'autres cultures. Si vous regardez par exemple les musées des martyrs en Iran ou en Irak, dans d'autres pays islamiques, vous verrez que ces musées honorent des gens que nous considérons comme des meurtriers ou des terroristes », a-t-elle indiqué. Le député Nicolas Dupont-Aignan a quant à lui demandé le retrait de cette installation.

Contenu de la vidéo : La photo d'Ismaël Omar Mostefaï, l'un des terroristes du Bataclan, exposée au Musée des martyrs à Berlin fait polémique. L’installation de deux artistes danois dans la capitale allemande qui réunit des personnalités mortes pour leurs idées et leurs convictions interroge la presse. Et pour cause : Ismaël Omar Mostefaï, l’un des assaillants des attentats de Paris le 13 novembre 2015 se retrouve exposé aux côtés de Socrate et Martin Luther King. Comment expliquer une telle installation ? Ricarda Ciontos, responsable de l'association Nordwind qui a installé l'exposition, indique à la radio-télévision publique RBB que les artistes veulent élargir le concept du martyr : « Le terme 'martyr' est utilisé différemment dans d'autres pays ou d'autres cultures. Si vous regardez par exemple les musées des martyrs en Iran ou en Irak, dans d'autres pays islamiques, vous verrez que ces musées honorent des gens que nous considérons comme des meurtriers ou des terroristes », a-t-elle indiqué. Le député Nicolas Dupont-Aignan a quant à lui demandé le retrait de cette installation.

Mots clés liés : Ismaël Omar Mostefaï, Musée des martyrs, Berlin, Paris, Socrate, Martin Luther King, Ricarda Ciontos,

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Allemagne21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Allemagne21.tv